Vue d'ensemble

Spécialiste technique en communication

À propos de Projet de Services d'Appui sur le Terrain en Haïti

1. CONTEXTE
Le Projet de services d’appui sur le terrain (PSAT) est une structure d’appui et de gestion du Programme de la coopération canadienne pour Haïti. La firme Transtec, en consortium avec le Service Œcuménique d’Entraide (SOE), est chargée par Affaires mondiales Canada (AMC) de sa mise en œuvre en fournissant :

• des services administratifs, financiers, logistiques, d’approvisionnement de biens, de services et de spécialistes techniques ; et
• un appui aux initiatives de développement local.

D’une durée de cinq ans (2017-2022), le PSAT appuiera aussi la mise en œuvre des politiques canadiennes liées à l’égalité entre les sexes, à la préservation de l’environnement et à l’efficacité de l’aide en Haïti.

L’égalité entre les sexes, la gouvernance et l’environnement sont les thèmes transversaux du programme de la coopération canadienne. Ils sont traités de manière systématique et font partie intégrante de la conception des programmes et des stratégies de mise en œuvre.

Le Canada a adopté, en juin 2017, une Politique d'aide internationale féministe qui vise à promouvoir l’égalité des genres et à contribuer au renforcement du pouvoir des femmes et des filles. Elle est axée sur les cinq champs d’action suivants :

1) l’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles (principal champ d’action) ;
2) la dignité humaine (santé et nutrition, éducation, action humanitaire) ;
3) la croissance au service de tous ;
4) l’environnement et l’action pour le climat ;
5) la gouvernance inclusive.

Cette nouvelle politique d’aide internationale féministe du Canada est en droite ligne avec :

➢ le Plan stratégique de développement d’Haïti (PSDH) qui donne une vision à long terme du développement de ce pays en ciblant d’en faire un « pays émergent en 2030 » ; et
➢ la politique d’Égalité Femmes Hommes (2014-2034) de la République d’Haïti dont les objectifs généraux sont d’éliminer toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, de renforcer le pouvoir d’action des femmes, de promouvoir et de veiller au respect de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines d’action.

Par la nature de ses activités, le PSAT touche les quatre (4) grands chantiers (ou piliers) pour le relèvement et le développement d’Haïti prévus dans le PSDH : refondation territoriale, refondation économique, refondation sociale et refondation institutionnelle.

Il est en parfaite cohérence avec les sept (7) axes prioritaires énoncés par le Président Jovenel MOÏSE, à savoir :

1) Reformer l’État et maintenir la stabilité politique et sociale ;
2) Transformer Haïti en une destination d’investissements ;
3) Augmenter la production agricole et améliorer l’environnement ;
4) Construire des infrastructures énergétiques, routières et portuaires ;
5) Renforcer les infrastructures hydrauliques et sanitaires ;
6) Améliorer les infrastructures et la qualité de l’éducation ; et
7) Promouvoir la stabilité à l’aide de projets sociaux.

C’est dans ce contexte et en vue d’augmenter la visibilité de sa programmation en Haïti qu’AMC, à travers le PSAT, prévoit le recrutement d’un/une spécialiste technique en communication (STC).

2. MANDAT

2.1 Mandat général
Sous la supervision administrative du PSAT et la supervision professionnelle des agents d’AMC, le/la STC a pour mandat général d’appuyer l’Ambassade du Canada afin d’augmenter la visibilité de sa programmation en Haïti. A ce titre, il/elle fournira des conseils stratégiques en communication et appuiera l’ensemble des projets et activités de la coopération canadienne dans l’élaboration, la production et la diffusion de produits de communication. Il/elle appuiera, en outre, la coopération canadienne dans la mise en œuvre du plan de communication de la coopération canadienne en Haïti. Enfin, le/la STC appuiera, dans le cadre de ses responsabilités, la mise en œuvre de la stratégie de dialogue des politiques pour les aspects de communication.

2.2 Mandats spécifiques
Le/la STC devra réaliser les tâches suivantes :

1. Appuyer les projets et partenaires qui reçoivent de l’aide publique au développement du Canada

1.1 Conseiller les équipes de projet, en consultation avec les partenaires de la coopération canadienne, dans l’élaboration de stratégies de communication de leurs projets et activités, principalement pour leurs activités d’engagement, de sensibilisation et des communications de résultats.

1.2 Appuyer les équipes des projet afin de respecter les engagements contractuels en ce qui concerne la reconnaissance publique et la visibilité au soutien du Canada dans le cadre de leur project respectif. Ceci peut inclure les activités suivantes :

➢ Soutien aux partenaires afin de reconnaître efficacement et publiquement le Canada dans les publications, allocutions, communiqués de presse, sites Web, médias sociaux et autres produits de communication, et ce, conformément au Programme fédéral de l’image de marque du Canada.
➢ Conseils et soutien logistique dans la préparation et l’exécution d’activités de reconnaissance publique du Canada.

1.3 Appuyer les équipes de projet dans la mise en œuvre de leurs activités de communication. Ceci peut inclure les activités suivantes:

➢ Sensibilisation des partenaires à appuyer la stratégie de communication de la coopération canadienne.
➢ Appui logistique pour l’organisation effective d’événements impliquant les aspects de communication. Ceci peut inclure la gestion d’un ensemble d’activités pour l’organisation effective d’un événement (réservation de salle, matériel audio-visuel, accueil, etc.).
➢ Élaboration d’un calendrier d’activités de communication.
➢ Coordination des activités de communication entre partenaires et avec la coopération canadienne.
➢ Production et diffusion des produits de communication (messages, discours, photos, vidéos, etc. sur les plateformes identifiées).

2. Appuyer l’équipe de la coopération canadienne à l’Ambassade du Canada

2.1 Appuyer le responsable de la communication de la coopération canadienne dans la mise en œuvre et le suivi efficace du plan de communication de la coopération canadienne en réalisant les activités suivantes :

➢ Production des rapports trimestriels sur les indicateurs de performances du plan de communication.
➢ Suivi des indicateurs avec le personnel pour s’assurer de l’atteinte des résultats.
➢ Production des rapports statistiques sur la performance des communications sur les médias sociaux de la coopération canadienne.
➢ Conseils à la coopération canadienne sur les communications au jour le jour.
➢ Appuis-conseils sur les aspects de communication, la mise en œuvre du dialogue des politiques de la coopération canadienne, en particulier des interventions de développement.
➢ Autres activités selon l’évolution du plan de communication.

2.2 Élaborer les produits de communication suivants :

➢ Rédiger des messages et produits similaires de haute qualité sur les médias sociaux facebook, twitter et possiblement d’autres plateformes, sur les résultats de la coopération canadienne.
➢ Élaborer et entrenir des phototèques sur Flick et Instagram des activités de la coopération canadienne, ou toute autre bibliothèque photos ou vidéos virtuelles.
➢ Élaborer trimestriellement un newsletter sur les activités de la coopération canadienne en Haïti
➢ Développer des stratégies d’engagement sur les médias sociaux autour des journées internationales ou événements clés appuyant la coopération canadienne.
➢ Produire des courtes vidéos de qualité sur les événements ou les résultats de la coopération canadienne au Canada.
➢ Alimenter les histoires à succès des programmes (ou projets) de la coopération canadienne à partir des interventions faites dans le pays.
➢ D’autres produits de communication selon les besoins de la coopération canadienne.

2.3 Appuyer la mise en œuvre de stratégies d’engagement et de sensibilisation sur les médias sociaux. Ceci implique :

➢ Travailler avec le personnel de la coopération canadienne à l’Ambassade pour livrer des produits de médias sociaux de qualité en temps opportun.
➢ Identifier les tendances, les thèmes et les idées permettant d’augmenter l’engagement et l’impact des communications de la coopération canadienne sur les médias sociaux.
➢ Être à l’afflût des innovations sur les médias sociaux et recommander des correctifs sur l’approche et les stratégies.
➢ Effectuer une veille des partenaires techniques et financiers (PTF)) et des projets pour assurer une cohérence des communications et le partage de messages stratégiques.
➢ Conseiller la coopération canadienne et son personnel sur les moyens les plus efficaces d’élargir le réseau d’influence (nombre et type d’influenceurs) à part des comptes des médias sociaux.

2.4 En collaboration avec l’Ambassade du Canada, organiser des couvertures médiatiques des événements ou des reportages (résultats de projets, annonces, conférences de presses, etc.) de la coopération canadienne.

2.5 Fournir un appui en communication et logistique entourant l’organisation des événements de la coopération canadienne. Il s’agira d’/de :

➢ Appuyer le personnel de la coopération canadienne et des organisations partenaires afin que l’ensemble des règles protocolaires avec les autorités soient respectées.
➢ Préparer des scénarios d’événements et divers produits tels que des biographies de personnes clés.
➢ Élaborer des dossiers de presse pour les médias traditionnels.
➢ Préparer des messages destinés aux médias sociaux en français et en créole.
➢ Assurer une coordination avec les partenaires, sur l’engagement à effectuer sur les médias sociaux.
➢ Appuyer dans la préparation de discours.
➢ Identifier des opportunités et produire des photos et des images vidéos de l’événement.
➢ Développer du matériel de communication tel que de courts films démontrant d’une manière engagemente les résultats de l’événement.
➢ Identifier ou développer le matériel de communication pertinent pour l’événement.
➢ Identifier les ressources logistiques nécessaires (tables, chevalets, etc.) au succès de l’événement, en fonction des objectifs globaux.

3. LIVRABLES

Le/la spécialiste technique en communication (STC) aura à fournir des comptes rendus, de commentaires, d’avis et de conseils techniques, des recommandations, des appuis-conseils, des produits de communication (messages, discours, photos, vidéos, etc.) et autres selon la demande. Les dates de livraison de chaque livrable seront déterminées à travers des planifications mensuelles d’activités.

En fournissant ses services, le/la STC veillera à ce que toutes les activités de communication reflètent efficacement la politique d'aide internationale féministe du Canada et ses thématiques. Il/elle veillera également à ce que l’ensemble des activités de communication reflètent efficacement les interventions du Canada et de ses partenaires en Haïti.

4. DURÉE ET ÉCHÉANCIER

Le mandat du/de la spécialiste technique recruté/e en Haïti débute à la date de signature. Le nombre de jours à prester sera de cent (100) jours, entre juin 2019 et juillet 2020. Il pourra être renouvelé pour une autre période après évaluation des résultats obtenus. Le début du mandat se fera le plus rapidement possible.

Le/la spécialiste technique peut travailler en sa résidence et/ou aux locaux du PSAT Haïti. Le niveau d’effort du/de la spécialiste technique sera au maximum de cent (100) jours, à temps partiel, pour la durée du contrat.

5. PROFIL DU/DE LA SPÉCIALISTE TECHNIQUE

Le/la STC recherché/e aura le profil suivant :
• Diplôme universitaire dans les domaines du journalisme, de la communication, des relations publiques, du marketing et des relations internationales ; maîtrise un atout ;
• Au moins dix ans d’expérience pertinente dans le domaine de la communication, dont cinq ans dans la création de produits de communication ;
• Capacité de s’approprier des concepts techniques rapidement et de produire des textes pertinents sur des plateformes technologiques.
• Très bonnes connaissances des médias sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+, Flick, Instagram, Vimeo, Youtube, etc.) et des stratégies d’engagement sur ces plateformes.
• Excellente connaissance des médias en Haïti et capacité à établir des relations avec eux et les maintenir ;
• Capacité à établir des relations et maintenir des relations professionnelles ;
• Maîtrise du français et du créole tant à l’oral qu’à l’écrit ; connaissance de l’anglais, un atout ;
• Grande capacité de rédaction et de synthèse en français et créole ;
• Maîtrise des outils informatiques et habiletés à utiliser des applications de modification de photos (Photoshop par exemple), une caméra vidéo semi-professionnelle, une caméra photo et à prendre des bonnes photos ;
• Habiletés à utiliser des applications de graphiste et d’illustration (Adobe Illustrator, InDesign, etc.), de montage vidéo d’amateur et de professionnel (iMovie, Adobe premier, Director Suite, PowerDirector, VEGAS Pro, Media Composer, HitFilm, etc.) ;
• Bon relationnel, entregent, ouverture d’esprit et écoute ;
• Bonne créativité et esprit d’initiative ;
• Excellente capacité d’organisation et facilité à travailler rapidement et sous pression ;
• Esprit d’équipe et capacité à travailler avec de multiples parties prenantes ;
• Dynamisme, discipline et rigueur ;
• Capacité de voyager et d’effectuer des déplacements à l’intérieur du pays.

6. MISE EN ŒUVRE

La consultation se réalisera au PSAT et la supervision du/de la spécialiste technique sera sous la responsabilité du PSAT et des agents d’AMC.

Le/la spécialiste technique en communication sera recruté/e au cours du mois de juin 2019 pour la réalisation de son mandat entre les mois de juin 2019 et juillet 2020.

Les agents d’AMC et les responsables du PSAT lui transmettront les documents/rapports et outils pertinents pour la réalisation du mandat.

7. ÉGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

Le Canada a une politique relative à l’égalité entre les femmes et les hommes (ÉFH).

En ce qui a trait au recrutement du/de la spécialiste technique, la même chance sera offerte aux femmes et aux hommes. Un appel à candidature en Haïti sera fait ouvertement et un comité de sélection indépendant fera le choix du/de la spécialiste.

8. SUIVI ET ÉVALUATION

Cette assistance technique est de courte durée, soit cent (100) jours, entre juin 2019 et juillet 2020.

Les agents d’AMC et les responsables du PSAT assureront le suivi et l’évaluation du contenu du mandat par l’analyse des livrables produits par le/la spécialiste technique.

Dossier de candidature :

Les candidats/es intéressés/es à présenter leur dossier doivent faire parvenir un curriculum vitae accompagné de copie(s) de diplôme(s) universitaires(s) et d’une lettre de motivation signée de deux pages maximum qui souligne les liens entre l’expérience professionnelle, les qualités recherchées et le mandat tout en indiquant leurs disponibilités et leurs honoraires journaliers. Le dossier de candidature devra être envoyé dans un seul document en PDF, au plus tard le 7 juin 2019, à Monsieur Bonny JEAN BAPTISTE, à l'adresse courriel info@haitijob.com.

Note : Les dossiers incomplets seront rejetés. Seuls les candidats/es retenus/es pour une entrevue seront convoqués/es.